Accorder un Piano : notre expertise de l’accordage

Nous vous conseillons d’accorder votre piano tous les 6 mois afin qu’il garde le meilleur de ses qualités musicales.

Contactez-nous afin d’obtenir un rendez vous avec l’un de nos accordeurs de piano partenaires sur Perpignan, les Pyrénées Orientales et la région (Montpellier, Béziers, Narbonne, Carcassonne).

Delmas Musique accordage-piano-perpignan-occitanie-1024x380 Accorder un Piano : notre expertise de l'accordage

Par ailleurs, nous vous recommandons de respecter les mesures suivantes (Termes de Garantie pour la maison Delmas)

  • Le piano doit être placé dans un lieu ou l’humidité relative de l’air doit varier entre 60 et 70%. On peut s’assurer de l’humidité relative de l’air grâce à un appareil hygroscopique. En particulier, le chauffage par bouche de chaleur, air pulsé, climatisé, par le sol, par le mur et tous les autres modes de chauffage ou climatisation réputés desséchants doivent être corrigés par une humidification normale.
  •  Le piano ne doit pas être exposé à des brusques variations de température. L’instrument ne sera soumis ni à un excès de chauffage (Les Températures acceptables sont entre 18 et 22 degrés Celsius), ni à des courants d’air ou à une humidité caractérisée ni placé contre une paroi chauffante (notamment une cheminée), ni à proximité d’un chauffage, d’une climatisation ou au soleil.

Pourquoi accorder un piano ?

Doit-on dire accordage de piano ou accord de piano ? Et bien les 2 se disent et veulent dire strictement la même chose ! En quoi consiste l’accordage de piano ? Quelle sont les différentes étapes pour que l’accord soit réussi ? Quuoi qu’il en soit, sauf cas exceptionnels, il est obligatoire de faire appel à un accordeur de pianos professionnel, également appelé « facteur de piano ». En effet, les pianos ont tendance à se désaccorder à cause de nombreux facteurs comme l’humidité, les déménagements et autres manutentions, les fortes variations de températures, etc.  Il est possible d’accorder soi-même son piano, mais il faut beaucoup de temps et patience, ainsi qu’une certaine formation musicale. En règle générale, accorder soi-même son piano relève plus de la satisfaction personnelle que du gain de temps et/ou d’argent… D’autant plus qu’il faudra acheter des outils spécifiques qui ne sont pas forcément « bon marché. »

Quelles sont les grandes étapes pour accorder un piano ?

On peut diviser l’opération en une petite dizaine d’étapes :

  1. Appuyer sur la pédale de droite (appelée pédale « forte ») et refaire l’opération avant de positionner les coins entre les différentes cordes.
  2. Ensuite, vous placez deux coins ou même une simple pince pour étouffer les cordes attenantes.
  3. Puis il faut débuter par le « La 442 », qui n’est rien d’autre que le « LA central ».
  4. On début l’accord par la centrale des coeurs de 3 cordes tout en tournant les différentes chevilles « d’une heure » dans le sens horaire.
  5. A ce moment, vous jouez la note que vous souhaitez en ôtant votre pied de la « pédale forte » pour éviter l’harmonie avec les autres notes.
  6. Grâce à l’accorddeur chromatique, vous aller juger de la tonalité obtenue et voir si elle est trpo haute ou trop basse.
  7. En répétant cette opération,  vous allez accorder toutes les notes de l’octave central.
  8. Après cela, c’est « facile », il faut refaire les mêmes opérations pour les octaves inférieures et supérieures.
  9. Puis on compare les résultats de tonalité sur la même note mais entre les différentes octaves.
  10. Et pour finir, l’oreille, on finit d’accorder les octaves restantes.

Sinon, faites-appel à nos services…

Delmas Musique ©2018 Tous droits réservés | Mentions légales | Nematis, Agence Web, Perpignan